Modelage : Réaliser un portrait en argile.

 

 

portrait en argile démonstrationC’est la forme que l’on devrait connaitre le mieux… et pourtant !
Réaliser un portrait en argile ne semble pas si facile qu’il en a l’air.

Chacun d’entre nous se regarde au moins une fois dans la glace chaque matin. Enfin il me semble, … au moins pour se brosser les dents !

De plus, chaque jour, nous sommes amené à croiser un certain nombre de gens, …
alors pourquoi ?

 

Réaliser un portrait : Observez !

 

Comment se fait-il que la majorité d’entre nous soit incapable de reproduire ce que l’on a vu un milliard de fois ? Pourquoi sommes-nous autant maladroit lorsque nous devons reproduire un visage en 3D ?

La plus part d’entre nous sommes désarmé de ce constat et pourtant en suivant quelques règles ce n’est pas si compliqué.

La première cause est que nous ne savons pas regarder. Inconsciemment nous aplatissons l’image. C’est vrai que face à notre glace nous nous voyons toujours que d’une seule face !

Comme toute chose, l’observation s’apprend. J’espère pouvoir vous aider à regarder différemment afin que votre prochaine réalisation de portrait soit plus proche de ce que vous souhaitez.

 

Les bases du portrait

 

A quelque chose prêt, nous sommes tous fait pareil ! La structure même d’un visage répond toujours aux mêmes règles !

1. Le visage est plutôt ovale dans la hauteur et il est plus profond que large.

2. Les yeux sont situés au milieu du visage donc de l’ovale.

3. Le nez occupe le premier quart de la moitié du bas et dans le dernier quart au milieu se trouve la bouche.

4. Les oreilles sont au deux tiers vers l’arrière du visage et se situe comme le nez dans le premier quart du bas de la tête.

5. Le cou est un cylindre plutôt rond d’un diamètre à proximativement égal à la largeur du visage.

 

Premier pas dans la réalisation d’un portrait

 

En modelage, il ne faut pas vouloir aller trop vite et mes explications seront étalées sur plusieurs jours. Vous comprendrez pourquoi.

 

 

Le premier jour, il faut réaliser le volume plus ou moins exacte de la tête que nous avons décidé de modeler.

Dans un premier temps, nous ferons toujours les mêmes gestes en recherchant toujours les mêmes volumes.

Pour commencer, nous prenons un morceau de terre de la taille approximative de ce que nous désirons réaliser. Et nous formons une boule ou plutôt un ovale dans la hauteur. La profondeur sera plus grande que la largeur qui elle sera la plus étroite de toutes les dimensions.

 

 

Ensuite, nous chercherons la moitié de la tête dans la hauteur et c’est là que nous placerons les yeux, exactement au milieu. Entre les deux yeux, débutera le nez qui occupera la première moitié de la moitié inférieure de l’ovale. Au milieu de la deuxième moitié, que nous recouperons en deux, sera la place de la bouche.

 

Eurêka ! Un visage apparait !

 

Voilà ce que cela donne, je n’ai fait qu’appuyer avec mes doigts au niveau des marques réalisées. J’ai enfoncé la terre au niveau des yeux et je l’ai pincée pour former le nez le long de la ligne médiane centrale jusqu’au dernier quart. Pour ensuite creuser dans le dernier quart restant en son milieu l’ouverture de la bouche. Les extrémités de la bouche ne devront pas dépasser le milieu de chaque oeil.

 

 

Puis, j’ai rajouté des joues, un peu de menton et je trace l’emplacement des oreilles, de chaque côté. Je les place vite fait pour la cohérence de mon visage.

Vous remarquerez que le cou est de la même largeur que la tête.

On peut observer qu’il manque du volume au niveau du crâne, alors il ne faut pas hésiter à mettre plus de terre.

 

 

C’est souvent une des erreurs courantes des premiers modelage. Le manque de volume !

Regardez une fois le supplément de terre posé comme la tête devient plus réelle.

 

Pas de bêtise, on enlève rien !

 

 

Une des grosses erreurs que je vois souvent, une fois que l’on voit le visage apparaitre, on procède par élimination de la terre !!! Attention à ne pas faire cette erreur. Pour réaliser un portrait en argile, nous devons plutôt travailler par rajout !

Pour les yeux maintenant, on rajoute un petit peu de terre afin de réaliser le volume circulaire et plein de l’oeil. Oui, un oeil est comme une bille de verre, donc rond et non plat ! Je sais que je ne vous l’apprend pas, il est pourtant nécessaire pour beaucoup de se le rappeler. Pour bien marquer la forme ronde de cet organe, on enfonce les coins dans la paupière. Nous devons percevoir l’arrondi de cet organe.

Creuser aussi de chaque coté du nez pour bien mettre les yeux en volume.

 

 

On dessine les narines et on marque un peu la limite entre la bouche et les joues.

Si je lisse la terre avec mes mains, tout de suite le visage est dégrossit et se féminise. Vous pouvez voir que j’ai un peu affiné le bas du visage, et rajouté des cheveux.

A ce stade, il est bon de laisser la terre se reposer.

 

 

Réaliser un portrait en argile, la suite ?

 

Je lui mets un sac plastique non fermé hermétiquement à moins que l’endroit soit très chaud. Le fait de laisser sommeiller la terre va permettre qu’elle se fige sur elle-même. Elle perd ainsi de sa mollesse et gagne en densité.

Il sera ainsi plus aisé une fois qu’elle se sera solidifiée de reprendre le modelage afin de terminer notre portrait en argile.

La suite demain !

Bonne création 🙂

 

 

Oh, au fait !
Ne partez pas tout de suite, si vous avez aimé l’article partagez-le, likez-le ou laissez-moi un commentaire. Juste un peu plus bas sur cette page ! 😉

 

 

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 19
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.