La vie un cadeau

Immortelles et chèvrefeuille

J’ai participé au début de la semaine à un stage avec Irène Grosjean et je ne peux m’empêcher de partager tellement cela a raisonné en moi.
Je sais que c’est ainsi que cela fonctionne, car cela fait plusieurs années maintenant que je ne prends plus de médicaments. J’ai confiance en mon corps pour se guérir et je sais qu’un jour sûrement, je devrais le quitter.
Comprendre par les mots donne plus de puissance et de force à ma connaissance. Merci Irène, tellement de choses ont raisonné en moi pendant ces 2 jours et notamment cette phrase : «Devant des produits transformés, on a envie de ceux avec lesquels on est encrassé !»

Nota bene avant lecture : Ceci n’est pas une retranscription du stage mais une compilation de ce qu’elle a transmis et qui m’a permis de mettre des mots sur ce que j’avais compris concernant le fonctionnement du corps.
Pour celles et ceux qui ne connaissent pas Irène Grosjean, c’est une jeune femme alerte de 90 ans passés, vivante, gaie, généreuse et pleine d’énergie ! Toutes les phrases entre guillemets sont ses paroles.

« Un homme en bonne santé est heureux de vivre. »

Un homme heureux a :
1. la joie de vivre au fond du coeur
2. des idées claires et créatrices (guidance cosmique)
3. de l’énergie pour les réaliser
4. dans un corps solide et harmonieux : la santé.

« La maladie est une amie. Penser que Guérir peut s’écrire aussi comme ça : Gai rire. »

la vie un cadeau
Sur la colline de Vaugines

En santé, nous sommes co-créateurs de l’univers.
Malheureux, étonnamment nous cherchons inconsciemment ce qui nous détruit !

Pour être en bonne santé, il ne faut pas avoir peur d’être malade car c’est par la maladie que le corps se régénère et se guérit. Plus il est nettoyé par les guérisons, plus sa connexion avec l’au-delà est claire et guidante.

Il y a toutefois des conditions à la régénération du corps humain :
1. Avoir la volonté de le faire, la détermination,
2. qui ne peut se réaliser sans l’énergie pour le faire, être en capacité de le vouloir
3. et ensuite il est nécessaire de se donner les moyens qui étonnamment arrivent facilement quand les deux premières conditions sont réunies !

Notre corps est composé de cellules et de liquides.
1/3 de cellules
2/3 de liquides dont 5 l de sang, 35 l de lymphe fonctionnelle et 5 à 8 l de lymphe circulante.

Pour développer un corps, chaque cellule doit être en bonne santé et ses besoins sont :
1. de respirer normalement
2. de s’alimenter correctement
3. de vivre dans un environnement propre
4. de se reposer

La respiration

Nos cellules ont besoin d’oxygène. Non oxygénée, la cellule va se déprogrammer. C’est ainsi que dans un milieu non propice à son bon fonctionnement, on arrive à aimer ce qui est mauvais pour soi paradoxalement.

La première chose donc à « régler » c’est le souffle. Une respiration consciente, chaque jour au minimum une fois par jour est indispensable. Ce peut être en pratiquant un sport, lors de méditations, en marchant ou simplement en s’accordant un temps pour le faire quotidiennement.

« On peut dire que la respiration est notre première nourriture. Par défaut, nous sommes en mode survie mais à chaque fois que l’on respire consciemment, on aligne le corps et l’esprit (le mental). »

Noter que l’on peut vivre sans manger mais pas sans respirer ! 😉

« La tête qui tourne, c’est le cerveau qui n’est pas assez oxygéné. »

Voici le protocole d’une respiration qui calme le mental.
À faire allongé ou debout : 5 sec. inspiration 5 sec. rétention 5 sec. expiration 5 sec. rétention à répéter 20 fois et au minimum 2 à 3 fois par jour.

L’alimentation

Tout commence par ce que l’on mange. L’alimentation est multiple et complexe. Elle peut être physique mais aussi intellectuelle. Elle doit être par principe saine. Concernant la nourriture physique, certains prônent le cru (cf. Irène Grosjean), d’autres les cuissons vapeur et il y a ceux qui ne jurent que par la nourriture végétarienne quand d’autres préfèreront la végétalienne… Je ne vais pas faire une liste de toutes les mouvances.

Pour ma part, il me semble que plus, on est connecté à sa guidance personnelle, plus il est facile de se nourrir sainement comme il est bon pour son corps. Comme dans tous les domaines, il n’y a pas de science exacte. Tout dépend de chacun et malheurement nous ne naissons pas avec le même héritage et les mêmes pathologies.

Par contre, il y a une chose qui me semble évidente, c’est que la nourriture vivante est la plus nourrissante et la plus riche, encore faut-il la supporter. Des années d’alimentation transformée et cuite ne peuvent pas être modifiées par un simple coup de baguette magique. Il faut manger en conscience et le plus frais possible, le moins transformé et le plus naturel me semble le plus adapté à un corps sain. Cela parait aller de soi !

Je me remémore souvent mes chevaux qui avaient des musculatures incroyables et qui ne mangeaient que de l’herbe et du foin !

Notez toutefois que les aliments cuits perdent beaucoup voire toute leur propriété, que les laitages sont produits pour les bébés de chaque espèce concernée et n’ont jamais été créé pour nourrir l’homme, et je ne parlerai pas des cuissons micro-ondes ??!!!

Un environnement propre

Nos cellules ont besoin d’un environnement sain pour se développer et agir selon leur fonctionnalité. Dans un environnement encrassé, nos cellules vieillissent plus vite et font baisser notre fréquence vibratoire.

Nous naissons avec un héritage, qui n’est pas forcément l’idéal pour beaucoup d’entre nous. Cet héritage se transmet par les cellules et la lymphe fonctionnelle !

Quand la lymphe circulante arrive à saturation, nous faisons des maladies fonctionnelles. Un cadeau qui nous montre que notre corps est en bonne santé ! Remercier, car vient ensuite la guérison. Chaque maladie nous permet de nettoyer la lymphe circulante et par ricochet la lymphe fonctionnelle qui se décharge petit à petit. C’est ainsi que le corps devient plus lumineux et plus connecté.

Les jeûnes et les purges aident à nettoyer le corps mais il y a aussi les chagrins et les prises de conscience qui aident la lymphe fonctionnelle à s’alléger et bien évidemment toutes les maladies fonctionnelles !

Une fois nettoyés, les liquides de fonctionnement « appelés humeur » changent notre état d’esprit et comme par hasard lorsqu’elles sont propres nous sommes de bonne humeur et lorsqu’elles sont sales de mauvaise humeur !!!

« On a toujours les émotions, les idées, les états d’âme
et les envies alimentaires de sa lymphe circulante. »

Le corps a deux pots d’échappements essentiels :
. les reins (les urines au réveil doivent être bien jaune signe de bon fonctionnement de la vessie)
. les intestins (nous devons aller à la selle chaque jour voire à chaque repas, on dit qu’un repas pousse l’autre)

« Les vrais charges pour le corps sont la colle (les glaires) et les acides. »

Le repos

Souvent négligé, c’est ainsi qu’inconsciemment nous chargeons notre corps plutôt que de le maintenir en bonne santé.

Prendre un café, lorsque l’on est fatigué charge le corps alors q’un moment de récupération serait bien plus efficace et profitable. L’énergie qu’il récupère par la prise d’excitants est virtuelle et éphémère et charge le corps d’acide inutilement. Je ne prône pas le sans caféine bien sûr, mais attention que les choses ne deviennent pas systématiques et finissent par nous nuire.

Il faut savoir que de :
19h à 21h la glande thyroïde se recharge (équilibre du corps)
21h à 23h les glandes surrénales se rechargent (les batteries)

Les maladies

« Toutes les maladies sont guérissables mais pas tous les malades. »

Il en existe 4 sortes nous dit Irène :

1. les fonctionnelles :
Ce sont les maladies aiguës qui permettent d’éliminer les résidus : Les fièvres, diarrhées, vomissements, saignements, convulsions, abcès = ces maladies font peur car elles sont souvent impressionnantes mais une fois que le corps a expulsé ce qui l’encombre, il est soulagé. Il y a aussi les infections urinaires, les gastros…
Un rhume n’est pas une maladie, c’est une crise de guérison !

2. les lésionnelles :
Ces maladies sont des maladies chroniques. Elles vont essayer de sortir, mais elles n’y arrivent pas toutes seules. Souvent le malade n’a pas assez d’énergie.
C’est la tuberculose, l’eczema, le psoriasis, le diabète…
C’est là mais ça sort pas !

3. les dégénératives :
Toutes ces maladies que l’on a étouffé par des médicaments ou que l’on a ignoré et qui attendent tranquillement dans un coin de l’organisme. Accidents cérébrales, cardiovasculaires, auto-immune, lyme, ébola, paralysie, cancer…

4. les génétiques :
Comme il a été dit plus haut, la lymphe fonctionnelle est au départ un héritage de nos parents et même de notre lignée. Mais il faut savoir que les émotions, la nourriture pas adaptée et les médicaments peuvent continuer de charger inutilement la lymphe circulante et fonctionnelle jusqu’à créer des maladies internes et muettes qui ne pardonnent souvent pas !

« Les enfants les plus solides sont ceux qui font le plus de maladies fonctionnelles, car ils ont l’énergie pour se nettoyer. »

Alors laissons-les se nettoyer et accompagnons-les plutôt que des les charger inutilement. (Je pense notamment au doliprane qu’on leur prescrit à tour de bras !)

Irène Grosjean nous dit : « Un enfant qui n’a pas l’énergie pour se nettoyer feront des adultes les plus malades. » et aussi « Quand dans la vie ça ne va pas, il est temps de se purger ! 😉 »

La vie, un cadeau

A chaque fois que la lymphe circulante est chargée, le mental par ricochet donne des idées noires.

Un corps en bonne santé sait se purger tout seul. Malheureusement, les laboratoires pharmaceutiques ont pris le monopole de la pensée en matière de santé (enfin en matière de profit pour eux… mais Chut !). Nous voyons bien avec ce qui se passe actuellement que nos corps n’ont plus le droit de faire de maladies fonctionnelles. Elles sont stoppées à coup de Doliprane et autreS médicaMENTs sans parler des Vaccins…

« Les maladies muettes (internes) arrivent lorsque la lymphe circulante ne peut pas évacuer ses déchets et va devoir charger à son tour la lymphe fonctionnelle faute d’expulser la maladie. Elle est étouffée et mise de coté dans un petit recoin de notre organisme jusqu’à ce qu’elle se réveille de nouveau… »

« Les virus sont les femmes de ménage de notre corps,
est-ce une bonne idée de les renvoyer ? »

« On ne s’occupe pas des mouches sur une poubelle, on nettoie la poubelle ! 😉 »

Mes ressentis

Parfois ce sont les émotions qui provoquent ces états de nettoyage profitant d’un virus ou d’une bactérie pour nous faire grandir. Accueillons ces mal-à-dit « cadeaux » ! J’ai écrit il y a deux ans un article concernant le jeune et la purge au ricin : https://isabellebarrandon.fr/mon-jeune-de-cinq-jours/. Je reconnais que ces nettoyages et infections ne sont pas vraiment agréables à vivre mais lorsqu’on laisse le corps faire son travail, et qu’on l’aide à se nettoyer, on peut apprécier les bienfaits qu’ils procurent et la fluidité qu’ils apportent.

Je bénis toutes les maladies et malformations qui m’ont permis d’arriver jusqu’ici, heureuse de vivre et de sentir petit à petit mon dos se redresser et mon énergie grandir. Je me sens tellement forte et sereine. Libre.

Bien comprendre que plus le corps est empoisonné, plus le corps va demander ce qui l’empoisonne ! Je ne vais pas citer tous les exemples, vous pouvez les chercher tout seul mais dans les plus parlant, il y a l’alcoolique avec l’alcool, le diabétique avec le sucre ou les féculents (sucres lents)…

La vie un cadeau
Immortelles et chèvrefeuille

Ma conclusion

Faisons-nous confiance et surtout arrêtons de mentaliser. Regardons ce qui va bien. « Quand il fait noir, mettons de la lumière plutôt que de ressasser ce qui ne va pas ! »

Je ne suis ni médecin, ni naturopathe, ni thérapeute (cf. précédent article (https://isabellebarrandon.fr/therapeute-ou-pas-therapeute/) mais je me sens parfaitement légitime pour écrire cet article car cela fait plusieurs décennies que je fais des expériences dans la maladie et les déformations du squelette et que je vais de mieux en mieux.
Cela n’a pas été toujours facile mais je crois que la foi d’y arriver m’a permis de surmonter tous mes problèmes.

Avec le stage d’Irène Grosjean, je comprends enfin comment fonctionne mon véhicule et je me rends compte du trésor dans lequel j’habite.

Je remercie la vie et tout ce qu’elle me permet, nouvelles expériences, nouvelles rencontres, nouvelles compréhensions et toujours plus de beauté autour de moi.

Merci.

« Si je remerciais la vie pour tous les trésors qu’elle me donne,
je n’aurai plus de temps pour me plaindre. »
Irène Grosjean 23/5/22

** **

Oh, au fait ! 

Ne partez pas tout de suite, si vous avez aimé l’article partagez-le, likez-le ou laissez-moi un commentaire ! C’est juste un peu plus bas sur cette page. 

Merci

** **

Mes actualités :

Le Showroom ouvre bientôt !

Le prochain stage de modelage est programmé du 27 au 30 juin.

Voici le lien pour le calendriers des stages pour l’année à venir.

** **

Partager l'article :

4 commentaires

Marie Odile · 1 juin 2022 à 11:44

Merci Isabelle pour cet article, fruit de vos échanges avec Irène Grosjean. Merci de nous faire partager votre expérience. Il est toujours bon de relire plusieurs fois les mêmes infos car même si on le sait déjà, on peut vite être rattrapé par le quotidien.

    Isabelle Barrandon · 1 juin 2022 à 17:55

    tellement vrai !!!

Michelle · 27 mai 2022 à 11:07

Merci pour cette lecture, j’essaie depuis longtemps tout ça..et cela fonctionne assez bien..malgré les misères que la vie apporte…bonne journée

Pennacchietti · 27 mai 2022 à 09:06

J ai plaisir à vous lire et je vous remercie de votre élan du cœur à nous partager vos expériences. En espérant vous rencontrer un jour ……

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.