Au Sm’art bientôt !

Il y a quelque temps, lors d’un échange téléphonique avec une personne s’inscrivant à l’un de mes stages de modelage, je l’ai entendue me dire : « Je vais bien ! ». Je n’ai rien relevé mais ces mots ont tourné dans ma tête et m’ont incitée à écrire cet article.

Elle avait l’air de sous-entendre que mes stages étaient peut-être pour un public un peu perdu ou cherchant soit un thérapeute soit une solution miracle qui pourrait venir de quelqu’un d’autre que de la personne elle-même !

Thérapeute ou pas Thérapeute ?

Je ne suis pas thérapeute et je n’ai jamais eu envie de l’être.

Pour autant si je peux faire du bien à mon prochain, non seulement je ne m’en priverai pas mais en plus j’y mettrai tout mon coeur.

Oui, j’ai le désir de partager mes ressentis, de communiquer les conclusions de mes expériences, d’offrir les quelques pépites que j’ai entre-aperçues au fil de mon cheminement…

Plus je partage, plus j’ai l’impression de grandir. Comme l’arbre fleurit et offre ses fruits, l’univers nous amène vers toujours plus de compréhension. Et chaque jour qui passe m’apporte d’autres fleurs, promesses d’autres savoirs.

Je suis pourtant la première à manquer parfois de rigueur ou de persévérance et à oublier comment ouvrir certaines portes. Tel un papillon ébloui par la lumière, je me cogne et m’égare souvent.

La bienveillance comme rempart.

Néanmoins, à force d’emprunter le chemin de la bienveillance vis à vis de moi-même, à force de m’obstiner à voir, à vouloir comprendre ce qui me semble la vérité, le sillon de connaissances se creuse et se renforce. Le corps et l’esprit se guérissent parfois ensemble, parfois l’un après l’autre, engendrant la guérison de l’un ou de l’autre. De nouveaux possibles arrivent alors et me comblent parfois au delà de mes espérances.

Les cadeaux arrivent de plus en plus surprenants, de plus en plus pertinents.

Aujourd’hui, je comprends qu’il est de mon devoir de les accepter… tous. Pourtant, de nature plutôt contrôlante, j’ai parfois de la peine à accueillir un présent que je n’ai pas forcément demandé. Il me coûte parfois de l’accueillir et pourtant… Je vois comment, lâchant-prise, ce qui suit est toujours plus judicieux et plus juste. 

La joie comme boussole.

Alors oui, cette joie qui m’envahit du plus profond de mes entrailles, j’ai une folle envie de la partager. Elle part d’un endroit que je ne saurais nommer avec précision. Je sais qu’elle se situe au niveau de mon nombril. (Et je ne peux m’empêcher de penser à ma mère qui me disait souvent d’arrêter de le regarder ! Je rigole aujourd’hui de cette obsession qui déjà m’habitait petite.)

Je sens que cette joie est contagieuse et c’est vrai qu’inconsciemment j’essaye d’apprendre chaque jour comment la communiquer au plus juste.

Telle une gamine, je m’émerveille de tant de générosité de l’univers. Plus je m’émerveille et plus je reçois de joie d’être là en vie, pleine d’envie et de voir que chaque jour qui passe m’étonne et me ravit à l’infini.

Alors, non je ne suis pas thérapeute !

Pas thérapeute, artiste.

Si vous venez en stage chez moi, vous apprendrez à réaliser une sculpture ou à mélanger les couleurs. Je tenterai d’orienter vos yeux à voir différemment. Votre cerveau pensant vous ménager, vous trompe parfois.

Le fait de se déconnecter de son quotidien, d’être dans un environnement paisible, beau et joyeux, de faire une activité nouvelle ou d’une façon différente qui vous demandera toute votre attention, vous amènera je l’espère à déconnecter votre fameux cerveau gauche.

Connecté(e) enfin à votre cerveau droit, ce seront de nouveaux sillons que vous commencerez à tracer. C’est ainsi que de nouvelles possibilités peuvent émerger. C’est ainsi que la magie opère.

Je ne ferai rien de plus que de vous montrer le chemin. C’est vous qui l’emprunterez ou pas ! C’est vous qui prendrez encore un petit peu plus confiance en vous, en la vie, dans la joie d’être présent(e).

Je suis une artiste qui tâtonne sur la toile de sa vie, les mains dans la terre de son existence et partage ses découvertes.

Et Vous ? QUI ÊTES VOUS ?

** **

Oh, au fait ! 

Ne partez pas tout de suite, si vous avez aimé l’article partagez-le, likez-le ou laissez-moi un commentaire ! C’est juste un peu plus bas sur cette page. 

Merci

** **

Partager l'article :
  •   
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.