Installation du marché, prophétie d'une rune

Préparation de l’installation samedi au Marché de Dinard


Je rentre tout juste du marché de Dinard. Et je ne peux m’empêcher de penser à la prophétie d’une rune, la rune kénaz qui s’est invitée il y a quelques temps dans mon travail.


Il a fait grand beau en cette matinée d’automne, le coup de vent annoncé ne fut pas si terrible. Aucune casse apparemment chez personne et pas de pluie !


Ma voisine a bien travaillé. C’était mon premier jour avec une nouvelle « boutique » et le premier jour des vacances de la Toussaint.

 

La prophétie d’une rune

… explication ?


J’ai déjà vécu cette première fois… C’était lorsque j’avais décidé d’arrêter mes chambres d’hôtes il y a maintenant 4 ans. Quatre ans déjà !!

C’était l’été 2013, bien décidée à vivre uniquement de mon travail artistique. Ma fille était venue m’aider. Elle fit la transition avec mon travail d’hôtesse de chambre d’hôtes et mon nouveau travail d’artiste créateur. Elle tenait les chambres pendant que je faisais les marchés et la production de céramiques.

N’ayant pas encore assez confiance en moi avec ma peinture ce qui pourtant me faisait le plus vibrer. J’avais conclus que la création de céramiques serait un bon compromis. J’y incluerai toutefois des cartes postales de mes tableaux !

Les marchés, une bonne école !

Pendant deux ans, j’ai fait des bolées, des saladiers, des petites sculptures, des lampes, des tortues brûle-parfum, des tirelires, des ramequins, coquetiers et autres objets de décoration. Et puis des bijoux aussi…. De temps en temps, je mettais une toile…

J’avais acquis une petite clientèle et une fois le marché terminé… Il fallait produire. Quand on fait 6 voire 7 marchés par semaine, tous les après midi il faut fabriquer et cuire les céramiques. Le temps et l’énergie pour peindre n’est plus au rendez vous.

 

Quand l’énergie s’en va.


Un matin chagrin, une prise de tête avec un marchand et voilà que tout est remis en question. De toutes les façons, je n’avais pas le temps pour peindre alors à quoi bon continuer.

Mon rêve c’était de peindre. Pourquoi m’étais-je encore engouffrée dans une autre activité ? Pourquoi n’arrivais-je pas à peindre ? Encore des peurs au fond de moi ?! En fait, je n’arrivais pas à avoir la sérénité qui m’était nécessaire pour être réellement présente et concentrée sur l’instant présent.

La magie de l’instant présent…

Le moment magique de l’instant présent où l’on se sent connecté à plus grand que soi. Le moment mystérieux où le travail du peintre prend tout sens. Car si on ne transmet pas ce moment, si il n’y a pas d’émotions et de sincérité à regarder le tableau réalisé, quel intérêt y-a-t-il de produire une peinture ?

Alors, j’ai repris les stages artistiques pour partager ce que j’avais acquis au fil de toutes ses années. Peut-être aussi pour donner une autre dimension à mon travail d’artiste. C’était finalement plus concret et sans doute plus sûr financièrement. De toutes les façons, je n’avais pas beaucoup d’autre choix. Je sentais bien que je n’étais pas encore prête à faire QUE de la peinture.

Les signaux qui se mettent au rouge !


Et puis les fumées des cuissons raku me dérangeaient de plus en plus. Je sentais régulièrement une douleur en haut des poumons réveillant une ancienne maladie de jeunesse. J
e commençais à faire une fixation là-dessus. Il était nécessaire de stopper la production de céramiques et de mettre mon four à vendre !

Au début de l’été, alors que j’avais réalisé quelques tutoriels sur mon blog, notamment un tutoriel pour faire des tampons. Alors que je montrais pas à pas comment réaliser en terre des tampons afin de créer un jeu de runes… J’ai repensé à cette traduction que je voulais faire sur la signification des symboles runiques que j’appréciais particulièrement.

Un nouvel élan !

Et me voici, le soir dans mon lit à traduire et écrire sur chacun des symboles m’aidant de plusieurs livres et d’internet of course ! 😉 Lorsqu’une de mes stagiaires parfois avait des questionnements, je sentais que je pouvais l’aider avec les runes quand moi-même je ne trouvais plus les mots. La prophétie d’une rune, c’est bien les paroles divinement inspirées que l’on reçoit par révélation. Vous pouvez lire l’article sur les runes que j’ai déjà écrit et comment elles sont rentrées dans ma vie.

Rapidement j’ai réussit à terminer mon livre et à l’imprimer. Pendant la mise en page un message (cf. mon dernier article) m’a interpellé me donnant encore un peu plus d’énergie pour avancer dans ce nouveau projet. J’irais donc présenter mon livre sur les marchés avec une “petite galerie itinérante” !

Sincèrement je pensais que j’allais cartonner avec ce concept livre + runes + pochette de rangement confectionnées elles aussi par mes soins. J’ai préparé mon camion avec grand soin, une boule à la gorge sans doute de stress de ne pas réussir…

 

La prophétie d’une rune, confiance retrouvée !


Ce matin, j’étais à Dinard, et vous savez quoi je n’ai vendu aucun livre sur les runes et aucun jeu de runes ni aucune des jolies pochettes que j’avais fabriquées avec entrain. J’ai toutefois intéressé plusieurs personnes car je sais que Mon livre sur les Runes est un outil formidable et je sais que la guidance des runes est magique et qu’elle peut aider ceux qui sont à la recherche de leur guidance intérieure.

J’ai surtout eu de jolis compliments sur ma peinture et on m’a demandé deux fois le prix d’une toile. Et vous savez quoi, j’ai vendu un tableau ! M.E.R.C.I. 🙂

Et je ne peux m’empêcher de penser à la rune kenaz qui bloquait lors de la fabrication de mon petit livre, j’en avais parlé dans le dernier article que j’ai publié sur ce blog. Le titre de l’article est “Rune, une histoire surprenante !”. Mais permettez moi de faire une redit en copiant-collant la fin de mon article que voici ci-dessous !

 

 

Rune, le livre

Mon livre sur les Runes

Mon livre sur les Runes

Kenaz : Le feu d’une torche

Maintenant que vous avez fait le voyage à travers l’obscurité, vous tenez une torche dans votre main. Cela vous donne le pouvoir du feu et de la lumière afin de voir à travers l’obscurité si nécessaire.

Kenaz est donc la rune de l’artiste ou de l’artisan. Le feu qui illumine. Sur un plan alchimique, Kenaz nous indique que chacun peut transformer son être profond en quelque chose de plus lumineux, de plus divin.

C’est un bon moment pour commencer un nouveau travail. Vous avez la clairvoyance nécessaire pour voir et la lumière pour disperser les doutes, la conscience d’être centré et la volonté d’avancer.

Dans vos relations, ce peut être un moment d’ouverture réciproque et de compréhension. Réjouissez-vous !

Laissez votre bonne fortune triompher dans votre vie.

cf. Mon livre sur les Runes, Isabelle Barrandon

 

Un tournant dans ma vie,


J’ai le sentiment d’être à un tournant de ma vie. Je sais que désormais je suis prête à vivre de ce que j’ai toujours espérer depuis mon plus jeune âge. J’ai la certitude que la petite fille de 5 ans ne se trompait pas quand elle s’imaginait adulte
 voyager et montrer son travail au monde !! Mon chevalet est sorti, mes couleurs m’attendent et mes pinceaux frétillent !

A très bientôt sur le marché de Dinard dans ma petite galerie ambulante !, sur les prochains salons que j’aurais sélectionnés et peut-être lors de mes prochains stages ! Qui sait ???

Isabelle

 


Oh, au fait !

Ne partez pas tout de suite, si vous avez aimé l’article partagez le, likez le ou laissez moi un commentaire. 😉

Je vous souhaite une journée lumineuse !

 

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 23
  •  
  •  
Catégories : ActualitésRunes

1 commentaire

Claudia · 1 novembre 2017 à 12:08

Isabelle, c’est un article qui me touche ! Effectivement, la vie nous emmène ( et nous mène un peu par le bout du nez ) à faire des détours sur notre chemin. Certains se perdent et restent par confort. D’autres, et je pense qu’on en fait partie, se “réveillent” grâce à un déclic, pour se remettre sur leur chemin. Mais les détours restent riche en enseignement et ce temps n’est jamais “perdu” mais permet d’être humble et à l’écoute de l’autre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.