fort de buoux

Du haut du Luberon le fort de Buoux en impose.

Ce matin, Catherine, Philip et moi-même sommes allés à la découverte du site du fort de Buoux.

C’est un endroit en pleine nature qui mérite le détour. Sur place on ne peut s’empêcher de rêver aux générations passées. C’est certain que pour aller se nicher aussi haut ils étaient bien inspirés et à l’abri !

A croire qu’ils avaient des trésors à cacher, une princesse peut-être ou bien était-ce le repaire de personnages peu glorieux nécessitant un replis et une retraite assurée.

Le Fort de Buoux, un repère ?

J’ai quitté la Bretagne et ses repères de pirates. Ici le lieux fait penser que dans les terres reculées de la Provence, les brigands possédaient des cachettes aussi mystérieuses que celles des corsaires…

Une fois en haut du site, une méditation s’impose tellement l’endroit y est remarquable. Entouré de roches et de forêts nous avons pu distinguer le mont Ventoux, des plateaux de lavandes, des escaliers creusés dans les falaises voisines où sans doute d’autres habitations cachées étaient là pour nous épier.

Tout en haut du Luberon, le fort de Buoux

En fait, plus qu’un fort, on découvre sur le haut de ce pic montagneux la trace d’un village avec de nombreuses habitations. Certains habitats ont été creusés à même la roche, d’autres bâtis en pierre sèche. On y trouve aussi une église bien sur et un fort avec au moins un pont levis. Des silos, une citerne, un bassin, la maison du guet, un escalier secret… tant de choses à dénicher !

Tout en bas, à l’entrée du site une baume de pas moins de 800 m2 a abrité sur de nombreuses générations différentes populations. Des vestiges ont fait remonter les archéologues jusqu’à la préhistoire…

Sans connaitre grand chose de l’histoire et des restes archéologiques, on peut aisément comprendre que plusieurs époques ont investis les lieux.

Le fort de Buoux surplombant le Luberon

La végétation a envahi certains espaces de vie mais on peut penser que si une menace arrivait dans notre civilisation moderne, retourner à des moeurs plus simple au sein de ce site serait vite facilement réalisable. Les hivers doivent quand même être rudes et pour ma part de bonnes couvertures s’imposeraient !!

Mais nous n’avons vu aucune cheminée à croire que par temps froid ils se réfugiaient ailleurs dans quelques grottes dont nous n’avons sans doute pas eu accès !

Vaucluse : le fort de Buoux

Le fort de Buoux, se trouve dans le Vaucluse à quelques pas de Vaugines. Il faut aimer randonner car certains passages se méritent mais quel dépaysement, une aventure hors du temps.

Il nous faut rentrer à l’atelier où nos sculptures nous attendent. Emplis d’immensité notre travail de modelage va sans doute prendre un peu d’élan !

Si vous souhaitez découvrir un petit bout du Luberon et la pratique du travail de l’argile n’hésitez pas à aller visiter la page stage de modelage.

A très bientôt !
Isabelle

***

Oh, au fait ! 

Ne partez pas tout de suite, si vous avez aimé l’article partagez-le, likez-le ou laissez-moi un commentaire ! C’est juste un peu plus bas sur cette page. 

Au plaisir de vous lire, Merci

***

Partager l'article :
  •   
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

3 commentaires

Nina Giorgi · 11 juillet 2020 à 06:38

bonjour Isabelle , merci pour cette découverte partagée ! qu’est ce :” une baume de pas moins de 800 m2 a abrité sur de nombreuses générations différentes populations.”
je ne sais pas ce qu’est ” une baume ” ? vous pouvez me renseigner ?
merci pour ces belles images,
Nina

    Isabelle Barrandon · 11 juillet 2020 à 17:20

    Bonjour Nina,
    Une baume est un abri sous roche comme une caverne naturelle ou grotte mais elle est ouverte sur la végétation. La roche fait le toit en quelque sorte. Et ici la baume a été habitée depuis la préhistoire. Aujourd’hui il y a une route dessous qui mène au fort ! Merci pour votre commentaire. Isabelle

Colineau claude · 9 juillet 2020 à 08:59

Coucou Isabelle
Merci de nous faire découvrir ce bel endroit
Tu es un superbe artiste
Bises de Bretagne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.