La pluie tape sur les carreaux de ma chambre. Je suis dans le Finistère où je suis venue retrouver ma fille pour quelques jours de vacances. Je ne resterai pas longtemps, ma vie est désormais en Provence. J’apprécie toutefois ces après-midis de retrait où je peux rêver à mon devenir, à mon avenir…

Dernièrement, j’ai lu un livre sur l’astrologie de Daniel Testard, « Ciel ! Mon bonheur ». Un livre très intéressant pour celles et ceux qui sont passionnés d’astrologie. Un livre bien illustré et de belle facture. Son approche, tout un programme, est l’astrologie humaniste. Il y a des pépites dans son livre. Je ne suis pas assez avertie en la matière pour avoir bien tout compris. Il m’a cependant bien éclairée sur la différence qu’il y avait entre le signe solaire et le signe lunaire qu’est l’ascendant. J’ai bien aimé aussi l’une de ses phrases : « C’est tous les jours l’âge de changer. Le rêve est hors du temps. »

Vaugines, Provence, Haut-Luberon.

J’ai la cinquantaine bien avancée et j’ai fait table rase de ce que j’avais construit pendant 20 ans dans les côtes d’Armor pour recommencer en Provence. Par hasard, je me retrouve habitante du petit village de Vaugines dans le haut Luberon, village aux quelques 5-600 habitants.

Pour moi, ce n’est aucunement un renoncement ou un vif intérêt à quitter une région ou un lieu de vie mais plutôt, une continuité dans le désir de réaliser mon rêve d’enfant.

Vivre dans une région qui m’appelle depuis l’enfance et construire. Enfin…, re-construire un atelier plus en accord avec mes envies de créations, de partages, d’enthousiasme à transmettre, d’espoir à faire naître, d’apaisement à communiquer…

Ce nouvel épisode de ma vie est là aussi pour m’apprendre à ne garder que l’essentiel. Celui qui fait réellement vibrer pour transmettre au plus grand nombre la possibilité de construire sa vie comme il le sent.

Arrêter les compromis et se recentrer sur l’unique vibration du coeur.

Être chaque jour à l’écoute de ce que le corps comprends nous invitant à le suivre. Les années se consument et l’organisme fatigué encaisse de moins en moins les maltraitances, les écarts et les excès. Apprendre chaque jour qui passe à être en accord avec ses aspirations, ses envies et essayer d’être au plus près du sens de sa vie.

Le sens de la vie est d’en faire part aux autres.

« Le but de la vie est de rencontrer, de trouver ses propres dons et talents. Le sens de la vie est d’en faire part aux autres. »

Pablo Picasso

Alors voilà, j’ai trouvé par un concours de circonstance inattendu ma nouvelle maison dans la région que je convoitais depuis longtemps : la Provence. Je me rends compte aujourd’hui du potentiel qu’offre cette nouvelle demeure.

Ma première visite fut suivi le même soir d’un accord entre la propriétaire et moi-même d’un achat à venir. Je n’avais même pas vu que le lieu était idéal pour y installer mon atelier… Je me suis dit que je travaillerai de chez moi installant mes chevalets et selles de sculpture dans quelques recoins de mon futur salon ou cuisine. Et puis, je n’étais qu’à quelques kilomètres du célèbre village de Lourmarin. Haut lieu touristique où plusieurs galeries ont ouvert leurs portes depuis plusieurs années maintenant.

Fatiguée et malade ce jour là, j’ai aussi pensé que je ne pouvais pas tout avoir !

Erreur !!

La vie nous offre l’opportunité de nous réaliser encore faut-il y croire, croire en cette possible faisabilité !

C’est un fait, ma croyance a toujours été presque sans « tâche » mais en ce mois de décembre 2018, mon état fébrile m’avait fait baisser les bras pour un temps pensant accepter un lieu pas si parfait que j’aurais pu l’espérer.

La Provence comme providence !

Après un mois de mesure des espaces, de visites d’artisans, de défrichage du jardin je prends connaissance doucement de ce nouveau lieu. Dormant par terre sur un matelas de fortune, je découvre chaque jour un peu plus le joyau qui va me permettre de continuer ma route sur le chemin que j’avais choisi.

J’ai bien pris conscience de qui j’étais et il n’est plus question de FAIRE pour ÊTRE maintenant ! Bien des fois, j’ai mis « la charrue avant les boeufs ! » comme on dit.

Et aujourd’hui, il n’en est plus question !

Tout d’abord :

  1. Me faire un cocon où je serais bien pour me ressourcer et me reposer. Important de penser à soi d’abord !
  2. Organiser l’espace qui me servira d’atelier.
  3. Accueillir bientôt celles et ceux qui le souhaitent pour :
    – partager avec moi mon envie de création,
    – apprendre à se connaître par sa propre création,
    – passer un moment hors du temps afin de voir les possibilités offertes à chacun pour se réaliser.

Je vous dis à très bientôt dans un prochain article où j’espère je communiquerai plus précisément sur les dates des futurs stages et comment je les imagine, un peu différent sûrement.

Des changements à venir… J’ai hâte de vous retrouver !! ;-D

Merci.

** **

Oh, au fait !

Ne partez pas tout de suite, si vous avez aimé l’article partagez-le, likez-le ou laissez-moi un commentaire ! C’est juste un peu plus bas sur cette page. 😉

Merci

Isabelle

Partager l'article :
  •   
  •   
  • 1
  •  
  •  
  • 89
  • 89
  • 1

14 commentaires

Thouzeau · 7 novembre 2019 à 18:16

Enfin tu as trouvé ton paradis. Je suis actuellement dans le sud de la drôme, à Rochebrune. Des potes en Bretagne m’on dit; ah la chance tu va retrouver le soleil. Bon en fait c’est comme en bretagne…Plein de belles chose à toi.
Bises,
Henri Pierre

    Isabelle Barrandon · 7 novembre 2019 à 19:09

    Coucou Henri Pierre, Oui je suis vraiment contente. Je n’ai pas encore fini de restaurer cet endroit mais une fois fini ça va être sympa. Si tu descends plus bas n’hésites pas. Et tu sais quoi, j’ai un potâme dans mon petit jardin ! Des bisous

aprile · 11 juin 2019 à 15:44

bravo Isabelle de transformer toutes les opportunités de ta vie en pépites de réussite et de suivre le chemin de tes rêves!!!!tu as réussi à quitter la bretagne et à rejoindre une région aux multiples possibilités pour une artiste comme toi. Tous mes vœux t’accompagnent, bisous

    Isabelle Barrandon · 11 juin 2019 à 16:07

    Merci Nadine. Belles pensées pour toi et Bernard. Des bisous. Isabelle

doris catherine · 11 juin 2019 à 14:13

heureuse de vous voir en provence avec ce nouveau chemin. J’espère pouvoir vous rencontrer lors d’un de vos stages ! a bientôt

    Isabelle Barrandon · 11 juin 2019 à 14:24

    🙂

NOUVEAU Muriel · 11 juin 2019 à 14:01

heureuse pour toi . moi aussi j ai tout largué et je suis depuis 3 mois à annecy ….ce qui se rapproche de la provence !!! peut être que ….bises

    Isabelle Barrandon · 11 juin 2019 à 14:27

    Cool ! Je suis contente pour toi. Je t’embrasse ainsi que ta grande et adorable fille.

marinette · 8 juin 2019 à 21:40

Heureuse pour vous que votre nouveau nid vous plait et conforte dans votre choix. Hâte d avoir de vos nouvelles !

    Isabelle Barrandon · 8 juin 2019 à 22:04

    Merci 😉

Bardou · 8 juin 2019 à 21:13

Tellement heureuse d’avoir de tes nouvelles et de savoir qu’enfin tu as trouvé le Lieu pour te ressourcer et créer. Hâte de te revoir, je garde présent dans mon cœur ce “stage” de plevenon qui m’a tant apporté. Amitiés. Dominique

    Isabelle Barrandon · 8 juin 2019 à 21:17

    Merci pour ton commentaire Dominique. C’était un réel plaisir de partager avec vous toutes et j’espère te revoir autrement qu’en coup de vent comme la dernière fois ! Je te souhaite tout le meilleur. 😉 Isabelle

Andrews · 8 juin 2019 à 12:09

Je suis tellement heureux de voir que tu t’es enfin trouvé ce nouveau petit nid douillet que tu rêvais tant en Provence.
Plein de bisous de Bretagne;)

    Isabelle Barrandon · 8 juin 2019 à 13:23

    Merci Andrews. Si tu passes vers chez moi tu es le bienvenu. Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.